Chemin de fer des enfants

Dans les pays de l’ex-URSS (et à Cuba !), la plupart des grosses villes dispose d’un petit réseau ferroviaire, qui pour l’œil non averti, est à mi-chemin entre un train touristique et un train jouet.

Pourtant, pendant la période soviétique et encore de nos jours, les детская железная дорога (littéralement « chemin de fer des enfants ») sont une activité extra-scolaire où beaucoup d’enfants et d’adolescents gèrent leur réseau ferré sous la supervision d’adultes, souvent retraités des chemins de fer. On retrouve tous les métiers des « vrais » chemins de fer russes : conducteur (et conductrice, le métier se féminise), aiguilleur(-se), chef d’escale, « provodnitsa » (chef de wagon), vente de billets… et toutes les procédures sont scrupuleusement respectées, comme l’annonce du départ ou lorsque la locomotive longe le quai pour manœuvrer… D’autant que pour la plupart des réseaux, le matériel roulant est celui utilisé « en vrai » sur les lignes secondaires à voie étroite. Et pour les grandes occasions, une locomotive à vapeur est parfois de sortie, comme à Rostov ou à Kiev.

Plus d’informations et liste complète des réseaux (en russe) : http://www.dzd-ussr.ru/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *