A la découverte de la Chine (5)

Chapitre 6 : Xi’An, au cœur de la Chine millénaire

Xi’An est l’une des rares villes chinoises à avoir conservé ses murailles. Elles ont été restaurées et il est possible d’en faire le tour complet (accès 40Y), et même de louer un vélo à cette fin (par exemple à la Porte Sud, 20Y + caution 200Y pour 1h40).

La gare principale est au nord-est du cœur de la ville. Pour se déplacer, le métro est encore embryonnaire, mais le bus 603 (1Y), qui se prend du côté intérieur des remparts, légèrement sur votre droite en sortant de la gare, passe par le siège du gouvernement, la tour de la cloche, la porte Sud notamment. Sinon, les taxis sont peu coûteux.

Hôtel : Han Tang Inn, à 5min à pied de la tour du Tambour (à p.d. 35Y en basse saison). Bonne ambiance avec de nombreuses animations, grands et confortables espaces communs, et les chambres sont propres et spacieuses et disposent de grandes salles de bains.

Je retrouve une autre amie chinoise, également ancienne camarade, et ses parents nous emmènent au dîner-spectacle Tang Dynasty (sud de la ville). Le dîner est un peu « édulcoré » pour touristes, mais le spectacle est magnifique !

Si vous passez par Xi’An, vous aurez certainement l’intention de visiter l’Armée de Terre Cuite (Bingmayong). Encore une fois, inutile de passer par des tours guidés qui vont baladeront dans des boutiques « à touristes ». En sortant de la gare, allez vers le parking à bus sur votre gauche et montez dans le 306 (7Y l’aller simple). Il passe également par d’autres sites touristiques comme les Thermes Huaqing.

Ne manquez pas non plus le quartier musulman, au nord-ouest de la tour du tambour, où vous pourrez goûter nombre de spécialités : brochettes épicées, soupes de nouilles, nouilles de riz, kebabs… La grande mosquée (25Y), mélange étonnant de styles traditionnels chinois et musulman, se trouve à côté de l’inévitable marché à souvenirs.
A l’ouest de la ville, le Temple des Huit Immortels (Ba Xian An, 3Y), est un remarquable temple taoïste encore en activité. Juste en face, un marché aux puces se tient les mercredis et dimanches.

Autres attractions touristiques :

  • Musée de la forêt de stèles : présente de nombreuses stèles, comme son nom l’indique, mais également une salle de sculptures. L’entrée est onéreuse (80Y).
  • Maison de la famille Gao (20Y) : jolie demeure traditionnelle près du quartier musulman.
  • Grande Pagode de l’oie sauvage : l’entrée est onéreuse (50Y pour le parc + 40Y pour l’ascension). A côté ont lieu des spectacles de jets d’eau. La pagode se situe dans une grande zone commerciale dont les bâtiments sont en style traditionnel.
  • Petite pagode de l’oie sauvage (50Y) : l’ascension est … sportive ! Le sommet laisse apercevoir le contraste entre quartiers traditionnels et immeubles flambants neufs. Le parc est agréable et abrite le musée de Xi’An (entrée libre). Dans ce parc, deux mannequins posaient pour un groupe de photographes chinois ; en me voyant, l’une d’elles vient vers moi et tout le groupe se met à nous mitrailler ! Star d’un jour à Xi’An…

Le dernier jour, je fus invité à déjeuner chez les parents de mon amie. Les mets furent délicieux, et en plus d’être accueilli très chaleureusement, sa mère m’offrit d’innombrables cadeaux : cerfs-volants, papiers découpés, peluches, « pantins » du Shaanxi… Les Chinois savent recevoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.