A la découverte de la Chine (4)

Chapitre 5 : Shanghai et Suzhou

Alors, que dire de Shanghai ? Faisons les choses dans l’ordre :
En arrivant par l’aéroport, il y a plusieurs choix pour rejoindre la ville, dont le métro et le Maglev (train à sustentation magnétique). C’est 40Y sur présentation d’un billet d’avion, le trajet dure huit minutes environ… et il faut quand même prendre le métro après. Bref, j’ai pris le Maglev.

L’auberge Hidden Garden Youth Hostel (à p.d. 40Y) est située sur Pudong Avenue au fond d’une petite ruelle. Ses espaces communs sont très agréables, le personnel est aimable, mais la propreté des chambres laisse parfois à désirer (même si c’était plus la faute de mes collocataires).
Non loin de l’auberge, toujours sur Pudong Avenue, se trouve un bon restaurant coréen. Pas de drapeaux nord-coréens, mais de succulentes assiettes de viandes cuites devant vous, chaque table disposant d’un réchaud.

Le Musée de Shanghai est à la hauteur de sa réputation, on peut facilement y consacrer une journée entière ou deux demi-journées, d’autant que l’entrée est gratuite.
Sinon, à part quelques musées et la promenade sur le Bund (des deux côtés), il n’y a pas énormément de choses à faire dans cette ville (à part éventuellement vous faire faire un costume sur mesure, c’est au Fabric Market, métro Science and Technology Museum).
Suzhou est facilement accessible depuis Shanghai, notamment en train rapide (30min – 40Y). Cette ville recèle de nombreux jardins ainsi que des ruelles bordées de canaux. On peut y passer la journée si on visite rapidement, plus si on prend son temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.